Les parapluies de Cherbourg

Un petit parapluie en appliqué. Un travail collectif des Doigts de Fée dont j’ai réalisé le quilting en FMQ.
Chaque bloc mesure 20 cm de côté. L’ensemble mesure 1,20 X 1,20 m.

     

     

Beaucoup de couleurs et de lumière dans cette pluie… n’est-ce pas ?

Dernière trouvaille…

Encore une merveille du passé dénichée dans une brocante…
Beaucoup de ravaudage, quelques strasses et la voici, sauvée, pour le plaisir des yeux !

Gwenn

Voici le résultat d’un challenge organisé par notre petit groupe d’Orval à l’initiative de Christine.
Un lot de jolis tissus Denise Schmidt à la disposition de chacune des participantes en échange d’une réalisation personnelle avec toute latitude en matière de techniques, de taille et de créativité.
J’ai opté pour cette interprétation d’un modèle trouvé dans Quiltmania.
Tous les éléments sont appliqués à la main et le quilting est en piqué libre à la machine.
Il mesure 1,43 X 1,12 m.
Je vous présente Gwenn dans son ensemble

et dans quelques détails

Un tabouret de printemps

Pendant ses vacances chez sa maminou, ma petite-fille Sixtine s’est lancé dans le yarn-bombing d’un nouveau tabouret qui vient s’ajouter à la série que vous connaissez.
Pour un coup d’essai, c’est plutôt pas mal !
Je vous laisse juger…

Encore une trouvaille dans les trésors du passé…

Il s’agit d’un corsage ancien recouvert d’un tulle rebrodé. Il était abimé et j’ai d’abord dû le restaurer avec précaution.
Je l’ai ensuite customisé en lui appliquant un semis de petites rosettes bleues, roses et jaunes.
Les photos rendent très mal la beauté de ce corsage mais je vous le présente quand même, de face

de dos

d’un peu plus près

une mini rosette en détail

Cette dernière photo vous permet de voir ce tulle brodé qui recouvre tout le corsage…

Une nouvelle boite-plumier pour mes fils Valdani

Voici une dernière création en cartonnage spécialement réalisée pour accueillir mes jolis fils Valdani teints à la main.
Elle mesure 7 cm X 6 de section et 25 cm de longueur. Elle me permet de mettre deux couches de bobines.
Je vous laisse juge

Plutôt chouette, n’est-ce pas ?

Souvenir, souvenir…

Voici une nouvelle chemise de nuit de nos grand-mères, cette fois embellie d’un ruban de petites pétales de roses à la taille et sur les bretelles qui étaient très usées.
Vue d’ensemble

et de plus en plus près

Titi

Une idée découverte sur Pinterest. Elle m’a semblé géniale et à priori facile mais il m’a fallu déchanter !
La réalisation est plutôt délicate…
mais voici mon petit Titi sur un perchoir dans mon jardin, profitant du soleil à l’approche du printemps

Adorable, n’est ce pas ?

Un second kakemono hivernal

Je continue ma série de quatre kakémonos sur le thème des quatre saisons.
Pour l’instant, je ne crée que les panneaux de 1,15 X 0,55 m.
Au final, je les monterai en véritables kakémonos avec de jolis rouleaux de bambou.
Pour l’instant, je vous présente mon Hiver, vu d’ensemble

et de plus près

Septième ciel !

Une nouvelle chemise de nos grand-mères customisée qui s’ajoute à ma série vintage.
J’ai découvert à l’Aiguille en Fête au stand d’Emmaüs un morceau de corsage brodé et perlé à la main dans une maison de haute-couture, une de ces pièces aujourd’hui rarissime et… j’ai craqué !
Je m’en suis servi pour customiser ma vieille chemise.
Elle s’en trouve métamorphosée et mon bout de corsage est ressuscité et mis à l’honneur. Quant à moi, j’en suis « aux anges » d’où son nom de septième ciel !

Un troisième tabouret kitsch

La collection grandit !
Celui là est recouvert d’une feutrine confectionnée en stage chez Sandrine Bihorel.
Je le trouve très sympa !

voici toute la famille aujourd’hui

Kitty

J’ai eu la chance de suivre un stage de fusing avec Emma Coutancier dont beaucoup connaissent le blog Au fil d’Emma.
Le fusing est une technique de collage de tissus qui a l’avantage d’être très rapide, qui permet de réaliser pratiquement tout ce que l’on souhaite et surtout des patchs entiers sans couture !
Pour ma part, j’ai imaginé un petit chat dans un jardin sur un fond de pseudo log-cabin.
Il m’a paru très important de quilter copieusement pour maintenir l’ensemble des tissus collés, ce que j’ai fait en FMQ avec joie !
En une journée, j’ai réalisé ce petit panneau de 0,32 X 0,57 m.
Je vous présente Kitty, vu d’ensemble

et en détails

Je sens que je vais réutiliser cette technique très rapidement et y revenir très souvent !
Merci Emma pour ton enseignement, ta patience et ta gentillesse !

Une nouvelle veste pour Clara

Ma petite fille grandit à toute allure !
J’ai achevé de lui tricoter une nouvelle veste toute simple d’après un modèle d’Ecolaines.
Elle est en laine Katia d’Azteca, tricotée avec des aiguilles n°5.
La voici sous toutes ses facettes, de face

de dos

de plus près

Elle est chaude et confortable et a été adoptée rapidement par Clara !

Elle est encore un peu trop grande. Tant mieux, je ne suis pas trop en retard !

Odorico

Je viens de terminer ma participation à la valise France Patchwork du 35 sur le thème Odorico.
Il s’agit d’ un hommage à Isodore Odorico, un artiste mosaïste français d’origine italienne, né à Rennes en 1893.
Il a réalisé un très grand nombre de décorations en mosaïque dans tout l’ouest de la France et tout spécialement à Rennes où il a vécu, jusqu’à sa mort en février 1947.
Il est très inspiré dans un style Art déco, alors très en vogue.
Je l’ai découvert à l’occasion de ce challenge et j’adore !
Mon ouvrage mesure 0,31 X 0,39 m.
Il est confectionné à la main avec des applications par un grand point de surjet de petites bandes de batik plié et fixé, concentriquement.
Il est quilté en piqué libre  en écho ou en spirale au niveau des centres des cercles.
Le rendu donne très bien l’impression d’une mosaïque, c’est indéniable.
Le voici vu d’ensemble

odorico1

et de plus près

odorico2

odorico3

odorico4

odorico5

odorico6

Avec l’ensemble de la valise, il partira prochainement pour de multiples voyages dans toute la France et ce, en principe, pour deux ans !
Alors, bon voyage à cette valise !